Martin Péronnet, le directeur général de Monaco Telecom, et Fabrice Marquet, le directeur de MonacoTech, viennent chercher du savoir-faire à Tel Aviv. Photo A.C.

La future MonacoTech se dévoile… à Tel Aviv

Israël, c'est la Terre promise pour tout créateur de start-up. Les deux artisans du futur incubateur de start-up monégasque sont du voyage avec le MEB pour emmagasiner de l'expérience

Ils sont comme deux enfants à qui l'on proposerait de passer deux jours complets dans la maison du père Noël. Martin Péronnet et Fabrice Marquet, les chevilles ouvrières de MonacoTech, la pépinière de start-up qui va ouvrir ses portes à Monaco en septembre prochain, viennent de débarquer dans le pays considéré comme le Graal en la matière. C'est bien simple, "Israël est le pays au monde où la concentration de start-up est la plus importante", formule le directeur général de Monaco Telecom, des étoiles plein les yeux.

L'État hébreu est aussi la Terre promise pour les porteurs de projets qui rêvent de créer une "licorne". Comprendre une start-up à la croissance fulgurante, valorisée à plus d'un milliard de dollars en un rien de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter