Dix nouvelles startups rejoignent l'incubateur d'entreprises MonacoTech

Le 2e jury de sélection de MonacoTech, l’incubateur-accélérateur de startups créé par l’État monégasque, en partenariat avec Monaco Telecom et Xavier Niel, s’est réuni le 18 septembre. Les jurés ont retenu 10 dossiers sur 105 présentés, au terme d’une sélection rendue compliquée par la qualité des projets présentés.

"Le choix a été difficile, confie Fabrice Marquet, le directeur de MonacoTech. Quatorze projets étaient encore en discussion. Ils étaient tous excellents. On aurait presque eu envie de dire oui à tous tellement ils étaient excellents. On a même refusé certains projets prometteurs. Un vrai crève-cœur."

Avec les cinq premières entreprises retenues en juillet, MonacoTech compte désormais 15 startups, qui vont progressivement investir les locaux situés au 7e étage du 6, avenue Albert II à Fontvieille. Quatre sociétés monégasques et trois françaises intègrent l'incubateur.

>> RELIRE. La vie s'installe dans les locaux de MonacoTech

Voici les dix petits nouveaux de l’incubateur monégasque, la seule structure de ce type dont le but est d’aider à faire éclore et exploser ces jeunes entreprises à fort potentiel de développement.

NOVETECH SURGERY (MONACO)

Cette société fournit aux vétérinaires une gamme d’implants médicaux et d’équipements pour la chirurgie orthopédique. Les solutions innovantes proviennent de la médecine humaine et sont spécifiquement adaptées aux besoins des vétérinaires.

LANÉVA (FRANCE)

Cette startup construit et commercialise des bateaux 100% électriques, conçus avec le plus grand confort et la plus grande sécurité. Ils constituent la combinaison parfaite de l’embarcation élégante avec des technologies modernes, innovantes et durables.

PHYG (FRANCE)

Domaine d’activité : la biotechnologie. PHYG est une véritable avancée technologique conçue par des chirurgiens, eux-mêmes utilisateurs finaux. En réponse à la rareté des greffons, PHYG augmente l’espérance de vie, débloque de nouvelles greffes rénales et réalise des économies substantielles dans les coûts hospitaliers. Utilisé en première ligne, cet appareil chirurgical intelligent répond à tous les critères exigés par les autorités de santé publique dans un marché en rupture.

SURGISAFE (ROYAUME-UNI)

Cette société conçoit, développe et vend « Tamanoir », un dispositif médical unique à faible coût. Tamanoir est une canule d’aspiration intelligente capable de détecter immédiatement des tissus anormaux ou cancéreux lors d’une intervention chirurgicale ainsi que des fuites de fluide biologique lors de situations médicales critiques. Tamanoir améliore les résultats en réduisant la morbidité et la mortalité tout en économisant de l’argent.

CORALIOTECH (MONACO)

Cette entreprise de biotechnologie a pour objectif principal de produire, développer et valoriser des substances actives du monde marin, en particulier des coraux. La société sera étroitement associée au Centre scientifique de Monaco, un expert mondial dans l’étude des organismes de corail.

GANGZ (FRANCE)

Cette startup est la première agence de booking numérique pour les modèles, hôtesses et extras. Sa plate-forme innovante permet aux producteurs et aux marques de réserver le personnel dont ils ont besoin en quelques clics à l’aide de technologies telles qu’un puissant moteur de recherche, un « chat » intelligent, une analyse corporelle 3D, signature électronique de contrats et la géolocalisation des talents.

NANOTEK MATERIALS (CANADA)

Mission: faire des technologies de demain les éléments de constructions durables d’aujourd’hui. Cette société existe pour lier les scientifiques internationaux aux problèmes mondiaux et développer des solutions écologiques dans le secteur de la construction.
Nanotek Materials utilise une nouvelle technique de traitement du ciment qui permet à un producteur de remplacer plus de 50% de fines d’additions dans le ciment, ce qui affecte directement les 5% d’émissions mondiales de CO2 créées par la fabrication du matériel de construction le plus utilisé au monde, le béton.

LINKYOURLEISURE (mONACO)

Cette startup a développé une application qui permet de regarder les photos de ses amis sur Instagram, Facebook, Snapchat. Et, quand une activité de loisir retient l’attention, de l’organiser et de partager à son tour les photos sur ses réseaux sociaux. Histoire de ne plus être un spectateur mais un acteur des activités sur les réseaux sociaux.

TEALE (SINGAPOUR)

Les données, l’expertise des processus et les énergies renouvelables sont les principaux piliers permettant aux organisations de devenir plus efficaces en énergie de manière responsable. Teale est une société de gestion de l’énergie à guichet unique fournissant une gamme de services transversaux à partir de l’acquisition et de l’analyse de données, la formulation d’actions correctives, afin d’aider les propriétaires et exploitants de bâtiments commerciaux et industriels à économiser sur les factures d’énergie et à progresser vers la durabilité.

YACHTNEEDS (MONACO)

Ce premier écosystème numérique de l’industrie des superyachts (App + Website) permet à sa liste d’utilisateurs comportant capitaines, équipage et des professionnels à terre de discuter en direct, trouver et postuler à des emplois dans le monde entier. Un annuaire géolocalisé permet la recherche de produits et de services dans plus de 600 principaux ports et marinas du monde entier.