Ce grand tableau d'animaux décroche le clown d'or du 42e Festival du cirque de Monte-Carlo. Photo Jean-François Ottonello

Les animaux sacrés au Festival international du cirque de Monte-Carlo

Le palmarès est tombé tard dimanche soir, à l'issue de la soirée de gala donnée à l'hôtel Fairmont. Pendant que les artistes venus du monde entier étaient attablés, le jury se réunissait autour de la princesse Stéphanie. Deux clowns d'or ont été décernés, dont un au grand tableau d'animaux de Jozsef Richter.

La princesse Stéphanie l'avait clairement affirmé dans les colonnes de Monaco-Matin et Nice-Matin, vendredi 19 janvier: "Je me battrai jusqu'au bout pour que le cirque demeure avec les animaux. Cela fait partie de notre patrimoine culturel depuis 250 ans."

Le jury qu'elle présidait dimanche soir, dans le cadre du 42e Festival international du cirque de Monte-Carlo, a donné un signe fort à cette volonté princière, en attribuant l'un des deux clowns d'or, la plus prestigieuse des récompenses, à la troupe de Merrylu et Jozsef Richter et son grand tableau d'animaux.

Un second clown d'or a été décerné à la troupe acrobatique de Shanghai et son stupéfiant numéro d'équilibristes.

Trapéziste périlleux

Trois clowns d'argent ont ensuite été attribués à Prosvirnin (reprise), au duo Stauberti (perches) et au duo Ballance (main à main).

Le jury a également décerné cinq clowns de bronze: duo 2-Zen-O (roue croisée aérienne), troupe acrobatique de la Mongolie intérieure (monocycles), troupe Vavilov (plate-forme aérienne), Michael Ferreri (jongleur) et la troupe The Heroes (trapèze volant).

A noter enfin que le prix du journal Nice-Matin / Monaco-Matin a été attribué à Nicolai Kuntz, un artiste qui avait été primé à la New Generation en 2013, pour son spectaculaire numéro de trapèze et en particulier son saut périlleux avant.

Le second clown d'or récompense la troupe acrobatique de Shangai. Photo Jean-François Ottonello