Les travaux de rénovation des quatre bâtiments doivent, selon la volonté du gouvernement, démarrer en février. Photo Jean-François Ottonello

Pour l'entreprise Satri, il faut accélérer l'expertise aux Jardins d'Apolline

L’entreprise, qui fait partie du trio désigné pour mener les travaux, estime qu’il faut connaître l’origine du problème pour apporter des solutions "efficaces, proportionnées et adaptées".

Le 23 décembre dernier, le ministre d’État Serge Telle a annoncé le choix du gouvernement princier de mandater un triumvirat d’entreprises monégasques ( Satri, Engeco et JB Pastor & Fils) pour entreprendre le chantier de rénovation des Jardins d’Apolline.

Dans un communiqué, hier, la direction de la société Satri se félicite d’avoir été retenue "pour faire partie du groupement constitué pour la rénovation des appartements impactés par les désordres relatifs à des problèmes de fuites."

connaître...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter