Evgeny Kissin avec, à droite, le chef d'orchestre Lawrence Foster au moment des saluts. A.P.

Saison du Philharmonique : une ouverture d'excellence

Spectaculaire concert, hier, marqué par l'époustouflant Evgeny Kissin jouant un concerto de Bartok

Que peut-on faire avec un pianiste, un soldat et un renard ? Une fable ? Non, un concert ! Ce concert a eu lieu hier en ouverture de la saison du Philharmonique de Monte-Carlo.

Le pianiste était l'extraordinaire Evgueny Kissin. Ce pianiste, qui compte parmi les meilleurs du monde, transforma en feu d'artifice le 2e. concerto de Bartok. Avec son époustouflante interprétation de cette œuvre, on a eu droit, dès le concert d'hier, à l'un...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter