Des tenues guerrières d'apparat, façon haute couture, aux rites de la vie de cour en passant par une galerie de portraits des empereurs et impératrices, l'exposition fait revivre les fastes de la Cité interdite de Pékin avant sa chute. Jean-François Ottonello

Les trésors de la Cité interdite séduisent le public

L'exposition du Grimaldi Forum, qui dévoile des pièces exceptionnelles de la maison impériale chinoise, a déjà accueilli plus de 30 000 visiteurs. Elle se poursuit jusqu'au 10 septembre

L'exposition estivale du Grimaldi Forum est une promenade à travers les trésors de la Cité interdite. Mais dès l'entrée, on se demande si nous ne sommes pas plutôt à la tour de Babel, tant de langues différentes de visiteurs se mélangent, avançant tous à pas feutrés devant une colonne d'accueil - dans la première salle - de mannequins portant casques et armures d'apparat des troupes des Huit Bannières, actives au XVIIIe siècle sous la dynastie Qing.

Avec déjà 30 000 visiteurs depuis le début du mois de juillet, l'exposition « La cité interdite à Monaco » séduit. L'affluence la place parmi les records enregistrés au Grimaldi Forum, qui a son public pour les grands rendez-vous patrimoniaux.

Il faut dire que la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter