En fil rouge de l'exposition, la représentation du corps féminin nu. Jean-François Ottonello

La promesse de Tom Wesselmann

À la Villa Paloma, le travail de l'artiste américain disparu en 2004, figure du Pop Art et maître dans l'art du nu, s'expose comme une progression dans les états du désir

L'été, saison des amours. Au Nouveau Musée National de Monaco (NMNM), l'été 2018 sera celui du désir avec la présentation à la Villa Paloma de l'exposition « Tom Wesselmann, la promesse du bonheur ».

Le peintre américain, décédé en 2004, est une figure majeure du Pop Art. Période artistique américaine phare qui devrait attirer l'attention du public de la Villa Paloma, comme ce fut le cas il y a deux ans avec l'exposition du travail de Duane Hanson, autre chantre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter