Du nouveau au festival : voici le ciné-concert !

Le pianiste Paul Lay improvisera sur les images d'un film consacré à la chanteuse de jazz Billie Holiday

Cet après-midi, on descendra dans le sous-sol du Musée Cocteau. Bon, ce n'est peut-être pas plus mal en ces temps de canicule ! Mais la décision n'a rien de climatique. Si le Festival se met à l'ombre, c'est pour s'ouvrir à une nouvelle formule : le ciné-concert. Faire du cinéma chez Cocteau n'est pas anachronique. Cocteau fréquentait lui aussi le Septième art.

Simplement, dans cette opération, ce n'est pas le film qui sera la vedette mais le pianiste qui l'accompagnera. On est quand même dans...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter