Fin des contrats aidés : culture et tourisme menacés

Les 6 emplois aidés de l'association Les Peintres du soleil arrivent à terme. L'avenir de l'Espace culture et du site castral prête à inquiétude. Les responsables cherchent des solutions

La réduction drastique des crédits alloués aux contrats aidés votée par l'Assemblée nationale, le 9 novembre dernier, représente une menace des plus sérieuses sur l'offre culturelle et touristique à Sainte-Agnès. Et plus précisément, sur l'action fondamentale de l'association Les Peintres du soleil, qui gère l'Espace culture ainsi que les ruines du château et son jardin très renommé.

Raison en est de la fin approchant, dès ce mois-ci ou dans les semaines à venir, pour les contrats aidés non-renouvelables de l'association. Jean-Claude Rosier, son président, explique : « Nous avons...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter