Une belle distribution autour de Lewis Griffiths, qui n'a pas à rougir d'une éventuelle comparaison. Photo DR

La comédie musicale "Dirty Dancing" débarque sur la scène monégasque ce soir et jusqu'au 15 juillet

Le film est culte ? La comédie musicale est en passe de le devenir. Avec l'excellent « Johnny » qui mène la danse, Dirty Dancing devrait faire un carton au Grimaldi Forum à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 15 juillet

C'est un énorme succès. 1,5 million de spectateurs s'y sont déjà pressés au Royaume-Uni, où la reprise en comédie musicale de Dirty Dancing attire en moyenne 10.000 personnes chaque semaine.

Pourquoi ce tabac ? Pour le souvenir de Patrick Swayze, sans aucun doute, qui signait il y a tout juste trente ans l'une de ses deux meilleures prestations avec Point Break en 1991.

Patrick Swayze, donc, mais désormais l'excellent Lewis Griffiths qui n'est pas pour rien dans l'engouement autour de ce Dirty Dancing revu et corrigé. "Je suis né en 1985 : j'avais deux ans à la sortie du film. Mais ma sœur adorait et le...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter