Le prince Albert II au volant de la Lamborghini Marzal, avec ses neveux Andrea et Louis. Photo Jean-François Ottonello

VIDÉO. Le prince Albert II dans une Lamborghini Marzal, comme Papa en 1967

Parenthèse historique au Grand Prix de Monaco historique, ce dimanche. Entre deux courses de F1 anciennes, le prince Albert II a fait un tour de circuit dans un vieux prototype à l'allure étonnante. C'est dans cette même voiture que le prince Rainier III et la princesse Grace avaient ouvert le Grand Prix de 1967.

Le dimanche 7 mai 1967, le prince Rainier III, avec son épouse la princesse Grace à ses côtés, ouvre le Grand Prix de Monaco de Formule 1 au volant d'une Lamborghini Marzal. Un prototype révolutionnaire à l'époque.

Cinquante et un ans plus tard, le dimanche 13 mai 2018, le prince Albert II a invité ses neveux Andrea Casiraghi et Louis Ducruet à monter dans cette voiture chargée d'histoire pour effectuer un tour de piste, entre deux courses de l'Historique.

"Ce n'est pas une voiture comme une autre, réagit Andrea Casiraghi en sortant de la Marzal. Elle a une histoire familiale." Le fils de la princesse Caroline ajoute: "Le Grand Prix historique raconte l'Histoire de la Principauté et de notre famille, dont je suis heureux de faire partie. Il y a une émotion, une connexion. Tout le monde partage cela de manière sereine et joyeuse."

Cliquez ici pour voir le contenu