Leader du championnat, Sebastian Vettel est prêt à relever le « défi absolu ». Jean-François Ottonello

Quand l'histoire s'accélère

Plus musclées et véloces, les nouvelles F1 vont affoler le chrono au tournant du 75e combat de rue qui débute ce matin. Si Mercedes vise la passe de cinq, la menace Ferrari se fait pressante...

Vous les attendiez ? Ne rongez plus votre frein. Les voilà ! Après avoir enflammé Melbourne, Shanghai, Bahreïn, Sotchi et Barcelone, les Formule 1 millésime 2017 déboulent enfin au pied du Rocher. Top départ ce matin à 10 heures pile pour le combat de rue majuscule. Le Grand Prix de Monaco, 75e du nom.

Plus que jamais, sur le mythique toboggan urbain de 3,337 km serpentant entre ciel et mer, l'histoire est en marche. Mieux, elle s'accélère grâce à ces monoplaces « bodybuildées » roulant des mécaniques depuis deux mois. Pneus redimensionnés, châssis élargis, appuis aérodynamiques accrus : la métamorphose s'avère spectaculaire. De quoi affoler le chrono quel que soit le profil de la piste aux étoiles.

Hamilton : « Une...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter