« L'an dernier au mois de mars, nous sommes partis deux jours en repérage pour voir des spéciales dans les conditions hivernales. Cela nous a permis, par la suite, d'en sélectionner une pour ce 86e Rallye. Il s'agit de celle entre Vaumeilh et Claret (dans les Alpes-de-Haute-Provence) », indique... Jo Lillini/ACM

Plus de 7 mois d'efforts pour 7 jours de Rallye

Depuis juin dernier, l'Automobile Club de Monaco s'active en coulisses pour préparer au mieux le 86e Rallye Monte-Carlo qui commence lundi. Un travail de rigueur et de coordination colossal

Pas de place au hasard. L'organisation du 86e Rallye Monte-Carlo - prestigieuse étape d'ouverture du championnat du monde WRC qui démarre lundi (*) - a nécessité plus de sept mois de travail, en accord avec la Fédération internationale de l'automobile (FIA), du côté de l'Automobile Club de Monaco (ACM). Rigueur et anticipation étaient les maîtres mots pour coordonner parfaitement les hommes et le matériel. Cette véritable machine, rôdée avec précision, a été lancée dès juin dernier par les bénévoles et dirigeants de l'ACM, afin que tout puisse être réglé avant le début de la première manche du Championnat du monde des rallyes.

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter