Ici, on condamne le jacuzzi du pont central pour en faire un dancefloor. Cyril Dodergny

Les yachts se refont une beauté avant la course

Navires de plaisance 362 jours dans l'année, certains yachts, le temps du Grand Prix de Formule 1, se transforment en loges privilégiées. Immersion sur le Byron, en pleins préparatifs

Au Grand Prix, tout ce qui est près des pistes est bon à prendre. La règle s'applique en particulier aux yachts du port Hercule, transformés pour l'occasion, en loges de luxe XXL. Un business bien installé en Principauté, auquel Isabelle Celario et Daniel Elena ont compris tous les rouages. « Il y a beaucoup d'entreprises à Monaco qui proposent ce genre de service. Il est donc difficile de se faire remarquer », avoue l'ancien copilote de Sébastien Loeb.

C'est par la réunion de leurs entreprises...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter