Sébastien Ogier en route vers une cinquième victoire d'affilée dans son jardin haut-alpin ? Photo Jo Lillini

Les cinq chiffres à retenir avant le départ du 86e Rallye Monte-Carlo

La manche d’ouverture du championnat du monde des rallyes, qui s’élance ce jeudi 25 janvier à 17h50 de la place du Casino à Monaco, promet une bagarre féroce sur les routes parsemées de pièges de glace des Alpes du Sud. Voici cinq chiffres pour planter le décor avant le top départ.

1. Deux porte-drapeaux français

Parmi les 11 as du volant engagés dans la catégorie reine (WRC) figurent deux porte-drapeaux français.

À tout seigneur tout honneur: Sébastien Ogier, désormais quintuple champion du monde, démarrera encore une fois avec le numéro 1 sur les portières de sa Ford Fiesta.

Quant à l’autre ambassadeur tricolore, il s’agit de Bryan Bouffier.

Engagé au Monte-Carlo mais aussi au prochain Tour de Corse (5-8 avril) grâce à ses partenaires, le Drômois, fidèle animateur de la classique hivernale - vainqueur en 2011, 2e en 2014 - sera l’un des deux coéquipiers du tenant du trophée au sein du team M-Sport Ford, avec le Gallois Elfyn Evans.

2. Trois régionaux

Eric Camilli, Nicolas Ciamin et Jean-Baptiste Franceschi: dans le sillage des "grandes pointures", ces trois régionaux de l’étape aspirant à les rejoindre un jour voudront briller à domicile.

Vice-champion du monde WRC2 2017, Camilli le Niçois reprend le volant d’une Ford Fiesta R5 avec comme unique objectif de la hisser au sommet de sa catégorie.

Après un apprentissage remarqué dans les rangs du Mondial Junior - 2e du JWRC l’an passé -, Ciamin, pur Nissart lui aussi, découvre le monument monégasque à bord d’une Abarth 124 RGT.

Autre monture (Ford Fiesta R2), même exploration pour Franceschi: tout juste couronné champion de France Junior, le Fayençois licencié à l’ASA Grasse va vivre son baptême du feu au top niveau.

3. Quatre étapes

Côté parcours, l’Automobile Club de Monaco a conservé le même schéma avec quatre étapes. Comme en 2017, dix-sept épreuves spéciales jalonnent le tracé.

Les équipages vont ainsi en découdre sur 385,24 km chronométrés. Ce jeudi soir, ils quitteront Monaco pour rallier Gap en négociant deux ES nocturnes.

Vendredi et samedi, les hostilités seront concentrées dans les Hautes-Alpes avant le retour en Principauté et l’apothéose azuréenne entre cols de Turini (ES 14 et 16) et Braus (ES 15 et 17) fixée dimanche matin.

4. Un cinquième succès consécutif?

Si Sébastien Ogier décroche un cinquième succès consécutif, dimanche en Principauté, il trônera seul au sommet du classement des vainqueurs en série.

Imbattable dans son jardin gapençais depuis 2014, celui-ci a pour l’instant comme voisin de palier le Finlandais Tommi Makinen (1999, 2000, 2001, 2002), aujourd’hui patron du team Toyota.

Bien que totalisant sept triomphes, le recordman Sébastien Loeb n’a jamais gagné le Monte-Carlo plus de trois fois d’affilée (2003, 2004, 2005, 2007, 2008, 2012, 2013).

5. huit nationalités

Cette année, le plateau des pilotes WRC réunit 8 nationalités: France (Sébastien Ogier, Bryan Bouffier / Ford), Grande-Bretagne (Elfyn Evans / Ford, Kris Meeke / Citroën), Finlande (Jari Matti Latvala, Esapekka Lappi / Toyota), Norvège (Andreas Mikkelsen / Hyundai), Belgique (Thierry Neuville / Hyundai), Espagne (Dani Sordo / Hyundai), Estonie (Ott Tänak / Toyota), Irlande (Craig Breen / Citroën).

où les voir passer?

JEUDI 25 JANVIER: 1re ÉTAPE (MONACO-GAP)
Départ (Monaco, place du Casino): 17h50
ES1- Thoard-Sisteron (36,69 km): 21h43
ES2 - Bayons-Bréziers (25,49 km): 22h51
Arrivée (Gap): 23h46

VENDREDI 26 JANVIER: 2E ÉTAPE (GAP-GAP)
Départ (Gap): 8h
ES3 et 6- Vitrolles-Oze (26,72 km): 8h51 et 13h58
ES4et 7 - Roussieux-Eygalayes (30,54 km): 10h04 et 15h11
ES5 et 8 - Vaumeilh-Claret (15,18 km): 11h37 et 16h44
Arrivée (Gap): 17h39

SAMEDI 27 JANVIER: 3E ÉTAPE (GAP-MONACO)
Départ (Gap): 6h57
ES9 et 11 - Agnières en Dévoluy-Corps (29,16 km): 8h08 et 11h57
ES10et 12 - St Léger les Mélèzes-La Bâtie Neuve (16,87 km): 9h16 et 13h08
ES13- Bayons-Bréziers 2 (25,49 km): 16h09
Arrivée (Monaco, quai Albert-Ier): 22h17

DIMANCHE 28 JANVIER: 4E ÉTAPE (MONACO-MONACO)
Départ (Monaco, quai Albert-Ier): 6h49
ES14 et 16 - La Bollène Vésubie-Peïra Cava (18,41 km): 8h32 et 10h55
ES15et 17 - La Cabanette-Col de Braus (16,87 km): 9h08 et 12h18
Arrivée (Monaco, quai Albert-Ier): 13h48