« Qu'un gars qui est parti d'abord en Suisse, puis à Monaco, évite le fisc, ça vous surprend vraiment ? » lance un twittos britannique. Ça sent la chute de popularité. Jean-François Ottonello

Les affaires paradisiaques de Lewis Hamilton

Le pilote de Formule 1, résident monégasque, est cité dans le scandale des Paradise Papers. Par le biais de plusieurs sociétés offshore, il aurait évité plusieurs millions d'euros d'impôts et taxes

Quand on est très riche, on peut l'être encore plus en évitant les impôts. C'est en substance ce que révèle le scandale des Paradise Papers, mis au jour par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). Rien d'illégal là-dedans, a priori. C'est plutôt la moralité de l'histoire qui est ici en question.

Dans la liste des multiples éviteurs d'impôts - ils seront révélés épisodiquement dans...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter