Le deuxième eRallye orchestré par l'Automobile club de Monaco se poursuit. Photo Michael Alési

Les 38 bolides du eRallye de retour à Monaco... et visibles sous le chapiteau de Fontvieille

Ils sont partis à 38 mercredi de Fontainebleau… et sont tous arrivés, ce samedi, à bon port en Principauté. Le deuxième eRallye orchestré par l'Automobile club de Monaco se poursuit. Et les concurrents sont actuellement parqués sous le chapiteau de Fontvieille en attendant l'ultime épreuve.

Un moment ouvert au public, jusqu'à minuit, où il est possible de venir gratuitement, tâter l'ambiance de cette course automobile propre avec des véhicules quasi-silencieux.

Côté sportif, en effet, ce deuxième eRallye qui met en compétition des véhicules usant de l’énergie électrique ou de l’hydrogène a été dominé jusqu’à Monaco par les Tesla.

Les bolides écolo californiens squattaient actuellement le haut du podium au démarrage de l’ultime épreuve. La plus redoutée : un circuit dans l'arrière pays, cette nuit, jusqu'au col de Turini.

Une épreuve reine et mythique dans les rallyes de Monte-Carlo dont le coup d'envoi doit etre donné vers 21 heures par le prince Albert II.