Top départ pour l'Alfa Romeo Sauber C37 de Charles Leclerc ! Photo Sauber

L’écurie Alfa Romeo Sauber dévoile la première F1 du pilote monégasque Charles Leclerc

Six jours avant les premiers essais hivernaux à Barcelone, l’écurie suisse vient de présenter sa nouvelle monoplace, la C37, au volant de laquelle de champion FIA F2 2017 débutera en Grand Prix cette saison.

Le rendez-vous était fixé ce mardi 20 février à 12h30. Après Haas, Williams et Aston Martin Red Bull, avant Renault, Ferrari, Mercedes et les autres, Alfa Romeo Sauber vient de diffuser les premières photos de sa F1 millésime 2018 sur internet.

Le dimanche 25 mars prochain, c’est donc dans le baquet de cette C37 que le Monégasque Charles Leclerc (20 ans) entamera sa trajectoire au firmament du sport auto du côté de Melbourne, sur le circuit du Grand Prix d’Australie.

"j’en suis déjà amoureux"

Les principaux changements par rapport à la C36 de 2017 concernent la disparition de plusieurs appendices aérodynamiques à l’arrière (aileron de requin, T-wings), désormais bannis par le cahier des charges techniques, et l’apparition du Halo, le nouveau dispositif de protection du cockpit.

Sous sa robe blanche coiffée d’un rouge métallique scellant l’arrivée d’Alfa Romeo en tant que sponsor titre et partenaire technique, la dernière production de l’usine d’Hinwill cache aussi et surtout un groupe propulseur Ferrari 2018.

Celui-là même que cravacheront les serviteurs du cheval cabré Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen lors des 21 courses inscrites au calendrier.

"Découvrir sa première F1, bien sûr, c’est un moment spécial pour un pilote", confie le nouveau pensionnaire de la cour des grands tenu en très haute estime par l’état-major de la Scuderia.

"Je trouve la voiture très belle. D’ailleurs, j’en suis déjà amoureux! Avec ce moteur, en théorie, on doit pouvoir progresser assez vite. Personnellement, le titre F2 conquis l’an passé a boosté ma confiance, mais je sais que la marche à gravir est très haute. Au contraire des saisons précédentes, on ne pourra pas viser la victoire ni le titre en 2018. Pour moi, l’objectif numéro 1 consistera à engranger un maximum d’expérience. Apprendre le plus rapidement possible et aider l’équipe à grandir. Maintenant que le voile est levé, j’ai hâte de prendre le volant afin de commencer à mesurer le potentiel de la C37."

Rendez-vous fixé dès lundi prochain, à Barcelone, où Charles Leclerc et son coéquipier suédois Marcus Ericsson affûteront leur arme jusqu’au jeudi suivant, avant le second test collectif hivernal prévu du 6 au 9 mars.