Michel Ferry, vice-président de l'ACM, a remis des cadeaux symboliques à Charles. Jean-François Ottonello

Le sacre de Charles Leclerc célébré à l'ACM

Champion du monde en Formule 2 et nommé pilote Alfa-Romeo Sauber pour la saison de F1 à venir, le pilote monégasque a été reçu comme un petit prince dans sa deuxième maison

Depuis le karting, son palmarès est impressionnant et ses résultats sans appel. Il fait partie de cette nouvelle génération de pilotes qui ose et qui nous procure des frissons, bref, qui a du panache ! » Lorsqu'on évoque Charles Leclerc à l'Automobile Club de Monaco, le président Michel Boéri embraye naturellement sur la fierté des sociétaires et les louanges. Quoi de plus normal au regard du parcours de ce jeune prodige des baquets !

Tout juste sacré champion du monde en Formule...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter