Renaud Lavillenie Cyril Dodergny

Renaud Lavillenie : " Je monte en puissance ''

Le 30e meeting Herculis d'athlétisme se déroulera demain soir au stade Louis-II de Monaco.

A la veille de l'événement, plusieurs stars de la piste se sont présentées devant les médias, cet après-midi lors d'une conférence de presse à l'hôtel Fairmont.

Parmi ces têtes d'affiche, le perchiste Renaud Lavillenie, champion olympique à Londres en 2012. Le Clermontois, qui vit une saison difficile en terme de résultats, débarque sur le Rocher pour se rassurer.

" C'est toujours plaisant de revenir à Monaco, dans un stade que j'apprécie particulièrement et où j'ai souvent pris du plaisir. J'ai toujours été capable de sauter très haut ici. J'espère faire 5,90 m et pourquoi pas 6,01m. J'ai eu une préparation tronquée pour les Mondiaux (4-13 août) à cause de deux blessures mais je monte en puissance. J'ai retrouvé la forme et mon évolution technique en juillet où j'ai pu faire le deuil de mes mois de galère. Mon meilleur niveau sera là en août. Je ne désespère pas de gagner à Londres (aux Mondiaux).''

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, recordman du monde du 400m, était également du rendez-vous. Il a exposé ses ambitions pour sa course.

"Est-ce que je pense battre à nouveau le record du monde à Monaco ou plutôt à Londres ? Vous savez, ce n'est pas quelque chose qui se planifie. ça vient quand ça vient. Ça peut arriver demain, plus tard ou l'année prochaine."

Star montante de la piste, il s'est aussi penché sur l'avenir de son sport, alors que les médias l'ont désigné comme l'héritier d'Usain Bolt, retraité après les Mondiaux de Londres (4-13 août).

"J'ai un immense respect pour Usain. Etre son successeur serait une immense responsabilité. Ce qu'il a fait dans l'athlétisme est inimaginable et j'ai encore beaucoup de chemin à accomplir avant d'entrer dans ses chaussures. Je dois continuer à faire des gros chronos pour m'approcher de ce qu'il a fait."