Le départ de la course donné par Christian Estrosi et le souverain. Photo Éric Ottino

Nice adopte la No Finish Line en présence du prince

La première édition niçoise de la course solidaire créée à Monaco a débuté, hier quai des États-Unis, et se prolonge jusqu’à dimanche. Une initiative toujours en faveur des enfants malades

Après Monaco, Oslo, Paris et Athènes, place à Nice pour la No Finish Line! Le principe est simple: courir ou marcher sur un circuit de 900 mètres situé quai des États-Unis, ouvert 24 h/24 durant 5 jours, autant de fois que désiré et autant de kilomètres que souhaité. Pour chaque kilomètre parcouru, l’association No Finish Line de Nice reverse 1 € pour soutenir des projets en faveur d’enfants défavorisés ou...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter