L’exposition «Poïpoï» du Nouveau Musée National de Monaco ouvre aujourd’hui à la villa Sauber avec une sélection d’œuvres éclectiques. Photo Michael Alesi

Le Nouveau Musée national de Monaco présente la collection de passionnés d’art résidant en Principauté

Pour son premier rendez-vous de l'année, le NMNM expose la collection privée d'amateurs d'art de la Principauté. Un joyeux patchwork d'art contemporain, témoignage d'une vie

Jamais l'atmosphère de maison de famille de la villa Sauber n'avait été aussi bien utilisée. En poussant la porter pour pénétrer dans l'exposition « Poïpoï », on a l'impression d'entrer dans un intérieur familial. Celui d'une famille amoureuse de l'art. Comme l'est la famille Merino, aussi discrète que passionnée, qui, pour la première fois, a extirpé quelques centaines de pièces de sa prolifique collection conservée dans sa demeure monégasque, pour l'organiser en exposition.

Dans les années 60, ce couple de curieux fréquente les artistes de l'école de Nice puis ceux du mouvement Fluxus. Les témoignages de cette époque sont comme un fil...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter