De Val d'Isère au Larvotto

Qui a dit que les voitures volantes n'existaient pas ? Hier matin, au-dessus de la plage du Larvotto, a eu lieu l'hélitransport d'une sculpture en aluminium signée Stéphane Cipre

Hier matin un vent inhabituel a soufflé sur la plage du Larvotto. Celui des pales d'un hélicoptère qui a transporté par les airs une œuvre d'art et l'a installée sur la plage privée La Note Bleue.

Dès lors et jusqu'à la fin de la saison estivale, vous pourrez ainsi apercevoir la sculpture « Vacances au bord de la mer », signée Stéphane Cipre. L'œuvre, moulée à partir d'une vieille Fiat 500, a été hélitransportée depuis l'héliport de Monaco jusqu'à la plateforme de la plage.

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter