Pour éviter les «soulèvements», les restauratrices aposent du papier Japon. Photo A.R.

Ces Mentonnaises restaurent des œuvres rares peintes sur des panneaux en bois

Dans le cadre du chantier des collections du Palais de Carnolès de Menton, des restauratrices se penchent sur le cas de pièces rares, parmi lesquels des œuvres des primitifs italiens

Au Palais de Carnolès, les docteurs formées pour soigner les œuvres malades ont repris du service. Dans le cadre du "Chantier des collections" entamé fin 2015 au musée des Beaux-Arts.

Dans la salle d'attente, cette fois-ci, des "supports bois". Comprendre des œuvres peintes sur des panneaux en bois. Soit, en règle générale, de vieux tableaux d'une richesse indéniable, primitifs italiens et flamands en tête. Des trésors jamais vus du grand public qui nécessitent, au préalable, des travaux de restauration. Ou plus précisément - dans un premier temps - de stabilisation.

"Ce sont des matériaux fragiles, sensibles au taux d'humidité et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter